C'est quoi PAC ? PDF Imprimer Envoyer


Présence et Action Culturelles est un mouvement d’Education permanente et populaire reconnu par le Ministère de la Culture de la Communauté Française de Belgique.

Né en 1969, il s’inscrit dans la filiation directe des Cercles d’Education Ouvrière créés par le Mouvement Ouvrier au début du 20ème  siècle. Historiquement lié au Parti Socialiste,  P.A.C. reste structurellement indépendant. Il entretient néanmoins des relations de proches collaborations avec l’ensemble des associations de l’Action Commune (I.E.V, FGTB, Mutualité Socialiste, Femmes Prévoyantes Socialistes, Solidarité Socialiste, Mouvement coopératif, Pensionnés Socialistes, C.E.S.E.P, G.S.A.R.A, RésoJ...).

Idéologiquement socialiste et laïque , P.A.C. promeut et défend la justice sociale, l’égalité, la solidarité et la fraternité.

Avec ses 12 régionales et près de 200 sections locales, l’A.S.B.L. Présence et Action Culturelles reste aujourd’hui le plus grand mouvement d’Education permanente de la Communauté française de Belgique.  Il emploie une cinquantaine de travailleur-euse-s réparti-e-s entre son siège central et ses régionales. Ces travailleur-euse-s ainsi que les membres des différentes instances sont étroitement associé-e-s à la définition des orientations du Mouvement.

Espace d’expression, de création et de diffusion, P.A.C. se définit comme un mouvement culturel.  C’est à ce titre, qu’il a choisi d’AGIR PAR LA CULTURE pour développer chez les citoyennes et les citoyens des capacités d’analyse critique de la société contemporaine, de son fonctionnement, des inégalités qu’elle renforce et/ou provoque pour :

  • émanciper individuellement et collectivement,
  • développer la vigilance et la mobilisation citoyennes,
  • lutter contre toutes les formes de discriminations,
  • promouvoir la diversité culturelle et la solidarité internationale.

Son action est structurée autour de 4 axes :

  • La Promotion de la citoyenneté et de l’éducation politique : Animations, Débats, « Vive la Gauche », Prises de position, Manifestations....
  • La Formation avec son service général et son Université Populaire : Formation de formatrices-teurs, d’animatrices-teurs, d’écrivain-e-s public-que-s, Approche interculturelle, Approche genre,...)
  • L’Edition : Cahiers de l’éducation permanente, publication d’ouvrages et d’analyses sur des questions de société...
  • La conception et l’animation de Campagnes de sensibilisation : Terre d’asile, Marchés de l’égalité, Asseoir l’Espoir...

Dans cet esprit, PAC se définit aussi comme un espace de rassemblement des progressistes et développe de nombreux partenariats notamment avec La Compagnie Maritime, Arsenic, la Charge du Rhinocéros, la Compagnie des Nouveaux Disparus, le CIRE, le CNAPD, La Revue Politique, le MOC, le CAL, le CEPAG, les Territoires de la Mémoire,l’Association Belgique-Palestine, Peuple et Culture, Promotion et Culture, Etopia, ATTAC, la Coalition internationale pour la Diversité Culturelle, Bruxelles Laïque, les Centres Culturels, les Maisons de jeunes, les CEC, les Ateliers d’Art contemporain, les Editions du Cerisier, Théâtre et Publics, Résistances, RTA, le réseau Banlieues d’Europe, le réseau des Jardins Solidaires, le réseau ESAN, la Maison du Livre, les Musées, le Centre du Théâtre Action, les Communes, les Provinces, les CPAS, les Artistes...

Pour la période 2011-2015, Pac déploie son champ d’interventions autour de quatre thématiques prioritaires :

  • Favoriser les expressions culturelles et la réflexion autour des politiques culturelles
  • Déconstruire le modèle dominant et alimenter collectivement la pensée progressiste
  • Lutter contre les inégalités et les discriminations
  • Promouvoir les alternatives sociales et culturelles et les nouvelles formes de solidarités

Depuis de nombreuses années, PAC a mis en place des Commissions de Politiques Culturelles. Celles-ci sont ouvertes aux artistes, acteurs et actrices culturel-le-s, mandataires politiques, responsables associatifs, citoyennes et citoyens pour réfléchir sur les questions d’accès à la Culture, de soutien à la création, de citoyenneté, de formation culturelle, de développement culturel territorial, ou encore sur l’articulation Culture et Démocratie.
Ces commissions ont aussi pour objet de formuler des propositions en matière de politiques culturelles à destination du Parti Socialiste lors de l’élaboration de son programme.

PAC est soutenu financièrement par : La Communauté Française, La Région Wallonne, la Région de Bruxelles Capitale, des Villes et Communes, le C.G.R.I., l’Union Européenne (F.S.E.), les Provinces et la Loterie Nationale.